dimanche 13 janvier 2019

Retour d'inspection...

Dimanche dernier, je me préparais à l'inspection de mon CM1.

Vous attendez un retour?  

Non?

Oui?

Allez, je le donne quand même pour les plus curieux.

On est arrivé sur place à 9h20, oui un peu d'avance permet de faire le tour des lieux et peut être de rassurer mon fils. 
Le conseiller pédagogique est arrivé un peu en retard en s'excusant ( il a été le témoin d'un accident de la route). Il a donc invité mon fils à prendre place dans la salle et m'a demandé si je souhaitais rester dans la pièce. 

J'ai questionné mon fils du regard qui m'a fait non de la tête donc direction le couloir. Il faut savoir que le conseiller est connu au bataillon et qu'il est très bienveillant avec mes enfants.

Il m'a proposé un café puis ils ont commencé tout deux à travailler.
Le test a duré près d'une heure et demie, mon fils ayant 8 ans, il lui a fait passer le test niveau début CE2. Il a constaté que mon fils le réalisait assez aisément, il a poussé le test pour voir ce qu'il connaissait.

Il s'est excusé de la longueur de l'évaluation mais a beaucoup félicité mon fils.

Quant à moi, pourquoi ai-je attendu dans le couloir??

L'inspecteur était malade, il me proposera un second rendez-vous pour observer les cahiers et manuels des enfants. Autant vous dire que si il m'oublie cela ne me gênera pas mais alors pas du tout!!

dimanche 6 janvier 2019

L'inspection est annoncée... préparation

Nous avons reçu le premier courrier annonçant l'inspection de mon cm1, Elle aura lieu le 18 décembre 2019.

Je prépare donc mon petit dossier pour cette rencontre qui se déroulera à l'inspection. Je vous montre un peu comment je prépare cette inspection mais avant, petite piqure de rappel...



L'an dernier, la gentille inspectrice m'avait donné deux rendez-vous, le premier à mon domicile et le second à l'inspection pour des tests écrits. 
J'ai tout simplement refusé le second en envoyant un courrier avec rappel de la circulaire le tout en recommandé avec accusé de réception. J'y avais précisé que l'inspection ne se faisait qu'une fois dans l'année sauf en cas de contrôle négatif. Ce qui n'était pas le cas !
Mon rapport est revenu avec un avis positif et une petite note précisant que mes enfants n'avaient pas passé les tests.

Cet année, mon fils aura donc une inspection uniquement avec tests écrits ou oraux avec un conseiller pédagogique et j'aurai quant à moi, une petite discussion avec l'inspecteur.

Voilà donc comment je me prépare :

Les semaines qui précèdent l'inspection, je réalise un dossier (environ 4-5 pages) pour l'inspecteur avec :



 * Un emploi du temps (grosso-modo) car nous ne le suivons pas à la lettre surtout lorsqu'on souhaite travailler sur un domaine en particulier. Il me sert principalement à répartir les matières mais rien n'est figé.

* Une progression jusqu'à la période concernée car les inspecteurs aiment avoir une vue globale de ce que les enfants ont accompli. Je le réalise parfois pour les conseillers pédagogiques afin qu'ils ne posent pas de question sur un chapitre que nous n'avons pas encore vu. 

* J'apporte bien évidemment les manuels, cahiers et classeurs mais aussi le matériel peu encombrant (boîte des symboles, boites de grammaire) inutile de vous dire que je ne peux pas prendre le matériel Montessori type: puzzles de géographie ou les mémorisations de multiplications et divisions.

* Je prends également tout ce que l'on peut faire en dessin et les lapbooks réalisés sur divers thèmes.


Pour les questions : 

Pourquoi je réalise ce dossier ?

Je préfère montrer à l'inspecteur ce que je souhaite partager, c'est à mes yeux un échange. L'inspecteur n'est pas mon supérieur, c'est une personne qui peut m'apporter des conseils pour pratiquer l'ief mais en aucun cas je suis dans une position où je me justifie. De plus, les dossiers ont toujours été accueilli avec enthousiasme de la part des inspecteurs, donc pourquoi ne pas le faire?

Pourquoi je ne l'envoie pas par courrier ou par mail ?

Car je me suis aperçu avec les années que mes dossiers envoyés par mail n'était pas lus. Une année, un inspecteur est venu avec et a confessé ne pas avoir lu le document. 

Ce que vous devez savoir :

Je ne le dirais jamais assez imprimez la circulaire et faite la appliquer. Parfois les dérives existent, en discutant on peut se faire comprendre et trouver un compromis.

samedi 24 novembre 2018

La période sensible

 Kézako??

Je vous vois derrière votre écran hausser les sourcils...
Mais si la période sensible, oui oui, celle ou votre enfant a une sensibilité accrue pour certains apprentissages.

Ok, je m'explique :

 La période sensible est un moment limité dans le temps pendant lequel votre poupette ou votre petit bonhomme va être attiré par un type d'activité, geste ou apprentissage et délaisser totalement les autres. 
Une fois qu'il a puisé toutes les ressources de cette activité, la période sensible s'estompe et l'enfant en découvre une autre. 

Les périodes sensibles ponctuent le développement de l'enfant de 0 à 6 ans, elles vont l'aider dans son acquisition de la marche, du langage, de l'écriture, de la lecture et de nombreuses autres activités.

Comment se manifestent-elles?

Le plus simplement du monde, lorsque vous observez attentivement votre enfant, vous pouvez vous apercevoir qu'il va pouvoir faire des gestes pendant quelques minutes avec une grande concentration, qu'il va vous demander quelle lettre est écrite sur un panneau ou réorganiser les rayons de l'hypermarché ou vous faîtes vos courses... 
L'âge et la période sensible n'ont pas de corrélation, l'enfant agit comme bon lui semble, selon son besoin et au moment qui lui semble opportun.

Il existe de nombreuses périodes sensibles de la naissance à la sixième année de l'enfant :

  1.  La période du mouvement
  2.  La période du langage
  3.  La période de l'ordre
  4.  La période du raffinement des sens
  5.  La période du comportement social
  6.  La période des petits objets


Ces périodes peuvent apparaître au même moment, votre enfant peut très bien être en période sensible de l'ordre et des petits objets simultanément. Il est important d'observer attentivement le comportement de votre enfant dans la vie quotidienne.

Que faire lorsqu'on distingue une période sensible ?

Il est important de respecter ces périodes et d'aider votre enfant à se nourrir son développement naturel en lui apportant des activités adaptés. 


         Ne pas ignorer les périodes sensibles en se disant que c'est trop tôt.

Ne pas stopper l'enfant dans cette évolution importante à ses yeux.

Lorsqu'une période sensible est remisée ultérieurement l'apprentissage est alors long, fastidieux et inintéressant pour l'enfant. 
 L'enthousiasme et la motivation de l'enfant ayant disparu.

De plus, l'apparition de fortes réactions peuvent voir le jour, l'enfant contrarié peut se montrer violent ou insolent mais aussi totalement imperméable aux activités proposées.

Maria Montessori jugeait les caprices comme une réaction liée à un besoin insatisfait, à une période sensible ignorée.

Et vous, avez-vous déjà ressenti une période sensible chez vos enfants?
avez-vous des conseils pour les lecteurs?
Souhaitez-vous des conseils?
"On en discute"...

mercredi 12 septembre 2018

La nature des mots : Le verbe

Après le nom et l'article et l'adjectif, je me suis décidée à vous présenter le verbe...

Mieux vaut tard que jamais me direz-vous!

La présentation du verbe dans la pédagogie Montessori se fait à travers des actions. Je m'explique...

Tout d'abord sa forme :

Nous avons vu que le nom est un triangle noir et l'adjectif est un triangle plus petit et bleu clair. Le verbe est une sphère rouge.

La sphère étant un élément toujours en mouvement, la forme symbolise l'action.

Présentation :

On demande à l'enfant de mimer ce que l'on lui suggère ou on écrit sur des petits billets pour qu'il puisse lire en silence et nous mimer l' action.

Exemple :

PARLE

L'enfant se met alors à parler.

SAUTE

L'enfant saute sur place.

CHANTE

L'enfant chante.

Etc. Les verbes doivent être des verbes qui comportent une action "franche" que l'enfant prendra plaisir à mimer.

Lors de ma formation, la formatrice a déposé la sphère au sol et nous l'avons observé rouler.
Elle a ensuite chuchoté, "que fait cette sphère?" Sur le même ton, nous avons répondu, "elle roule".

Puis, elle a écrit sur un papier "La sphère roule"

L'analyse grammaticale commence :
De qui ou de quoi on parle?
L'enfant répond alors "sphère".
On sort alors la pyramide noire pour la placer sur le mot sphère.

Y en a t-il une ou plusieurs sphère?
L'enfant répond "une".
On place le second triangle, bleu, sur l'article.

Puis l'on demande, Cette sphère que fait-elle?
L'enfant répond : Elle roule.

On place alors la sphère sur le mot roule.
"Tu vois, la sphère indique le mouvement, elle fait l'action. La sphère roule, l'enfant joue, chante, saute ou parle." Elle montre que l'on fait quelque chose.
La question est : Que fait-on?


La première présentation peut se terminer ici pour les plus jeunes enfants.
Si l'on souhaite poursuivre, on peut faire des billets simples aux enfants afin qu'ils y placent le nom, l'article et le verbe.
Exemple :
Le chien aboie.
Le chat miaule.
La poule caquette...

Travailler un maximum avec les trois formes avant de passer à la suite.




samedi 30 juin 2018

Une année avec mon CE2...


Tout comme le billet de ma 6e que vous trouverez içi, je vous parle de mon CE2 cette année.

Coté travail :

Mon deuz a achevé son année de CE2 avec aussi quelques manquements en sciences et en français (COD et complément du nom) et l'électricité car je n'ai pas pu être livrée en matériel. Nous y travaillerons en septembre, ce n'est que partie remise.

Je ne m'affole pas, il suffit de prendre un peu de temps et de prolonger avec les connaissances de CM1. Les manquements ne sont pas énormes bien sûr. Mon deuz a bien travaillé cette année. Il a pris du plaisir à travailler l'anglais et à faire des expériences en sciences, nous avons donc pris notre temps pour en faire et nous en ferons encore beaucoup l'an prochain.


Coté organisation :

Mon deuz avait deux manuels, un de français

 et un fichier de maths en format papier.

Il a beaucoup aimé le fichier de maths et un peu moins le manuel de français sur certains point mais le français n'étant pas sa tasse de thé, difficile de lui trouver un manuel qui lui convienne.

Pour ma part, le fichier est plutôt agréable. Le programme est bien séquencé sous forme de période, on a juste à se laisser guider, c'est idéal pour un instit' avec plusieurs élèves d'ailleurs. Mon avis concernant le manuel de français est un peu plus contrasté. Les textes étaient parfois pas forcément intéressant car trop enfantin pour mon fils. La partie étude de la langue est bien faite avec des exercices progressifs.

Concernant l'histoire et la géographie, je suis tombée sur un site intéressant d'une professeure des écoles géniales qui partage ces travaux. La trousse de Sobelle m'a permis d'avoir de jolies ressources en histoire et en géographie. Je complète ces travaux avec des vidéos, les cartes de géographie Montessori et le cahier des siècles de Charlotte Mason.

Pour la sciences, nous avons utilisé les vidéos de "C'est pas sorcier", le cahier de la Luciole CE2 avec lequel nous avons fait de nombreuses expériences. Nous avons aussi pris des livres à la bibliothèques sur différents thèmes.

Les dessins-animés en version original nous ont permis de travailler l'anglais à l'oral, l'écrit a été travaillé avec un cahier chouette.

Mon bilan de maman :

Moins de Montessori cette année par faute de temps mais on y reviendra clairement l'an prochain, je pense trouver un juste milieu entre la pédagogie Montessori et le programme scolaire.

jeudi 21 juin 2018

Une année avec ma 6e...

L'année scolaire s'achève et mes petites têtes brunes savourent les après-midis ensoleillés.



Notre contrôle s'étant déroulé en mars, nous avons terminé notre année tranquillement et sereinement. 
Dans un prochain billet, je parlerai plus longuement de notre contrôle qui fût différent de ceux des années précédentes.

Retour sur cette fin d'année et petit bilan donc...

Côté travail :

Ma grande a donc achevé son année de 6e avec quelques manquements en sciences et mathématiques, rien de bien grave, nous reverrons ces notions en septembre avant de poursuivre le programme de 5e. La 6e demande davantage de travail car les matières sont plus nombreuses et les apprentissages doivent être acquis du CM1 à la fin de 6e (le cycle 3).

Côté manuel :

C'est la première année que nous utilisons des manuels scolaires car je préparai les cours les années précédentes. Elle a plutôt bien accroché avec le manuel de maths Delta Maths 6e, ci-dessous.

Elle a apprécié fleur d'encre 6e qui est selon moi, un excellent outil pour le français en 6e.

Pour l'histoire, la géographie et les sciences, nous sommes passées par Pass Education car j'y ai souscrit l'an dernier. A côté de cela, nous avons travaillé avec les puzzles Montessorien et elle a poursuivi son cahier des siècles de Charlotte Mason. 
L'anglais est la langue vivante choisie par ma fille. Nous n'avons pas trouvé de système qui nous correspond, elle avait la nouvelle version du Enjoy English 6e (manuel + fichier + CD). 
Elle n'a pas du tout accroché, c'était un calvaire pour elle qui aime les langues vivantes. Nous avons terminé l'année avec des jeux, des dessins animés en anglais et Duolingo.
Je recherche donc une nouvelle méthode pour lui transmettre la langue de Shakespeare. Si vous avez des idées, je suis preneuse!

Mon bilan de maman :

Cette année a été une année de transition, on est passé du Montessori aux manuels scolaires et de la primaire au collège. 
J'ai d'ailleurs eu du mal à m'organiser en début d'année et cela a eu un impact sur le reste de l'année selon moi.  
C'était très dur pour moi de perdre cette spontanéité dans les apprentissages et de n'avoir la plupart du temps que des manuels et des feuilles. Je trouve très rébarbatif de suivre un livre au fil des semaines, c'est donc un point que je vais peut être modifier ou adapter en fonction des matières.
Pass Education est un bon outil pour avoir des exercices, des leçons déjà préparés. Je lisais les leçons à tête reposée puis je les lui expliquais sous forme de cartes mentales ou de schémas. 

Cette année est donc plutôt mitigée par rapport aux autres au niveau de la méthode d'apprentissage. Je prépare donc l'année de 5e pour qu'elle puisse avoir du temps libre pour sa passion (la pâtisserie).
 

mercredi 15 février 2017

La nature des noms : L'adjectif

Pour présenter l'adjectif, il faut que l'enfant ait vu le nom et l'article.

Présentation :

On demande à l'enfant de nous rapporter des objets :

Peux-tu m'apporter?
*crayon
*colle
*voiture...

Puis, on lui demande quelque chose de différent :
Peux-tu à présent, m'apporter "rouge"?

Soit :

1/ L'enfant comprend qu'il ne peut pas aller le chercher et on passe à l'explication.

2/ L'enfant apporte un objet rouge par exemple un feutre rouge, dans ce cas on lui dit :
"C'est un feutre, moi, je veux "rouge".

L'enfant va s'apercevoir qu'il ne peut pas aller chercher "rouge", on lui explique alors que certains mots montrent comment est l'objet dont on parle.

Un autre jour ou le même jour pour les plus grands :

Prendre un plateau contenant 3 objets identiques (ex : 3 voitures de différentes couleurs).
J'écris une voiture sur un petit billet, et je demande à l'enfant :
Peux-tu me donner ce qui est écrit?

Soit :

1/ l'enfant prend une des trois voitures sur le plateau et me la tend.
2/ Il demande une précision

Dans le premier cas, on lui dit ce n'est pas celle-ci que je veux et on inscrit sur une feuille de papier la couleur qui nous intéresse.
Dans le second cas, on écrit simplement la couleur qui nous intéresse.

On fait cet exercice avec toutes les voitures que l'on a sur le plateau. (ex : une voiture rouge, une voiture verte, une voiture bleue.)

Chaque objet doit avoir son billet.
Exemple :

La voiture rouge




Puis, on questionne l'enfant sur ce qu'il sait déjà.

Quel mot nous dit de qui ou de quoi on parle?

Quel mot nous dit si il y en a un ou plusieurs?

Quel mot nous dit comment est la voiture?

On place les symboles sous les mots à chaque réponse de l'enfant et on le laisse observer.

On peut poursuivre le même jour avec un découpage du billet. 

Le découpage a pour but de montrer à l'enfant qu'ici, chaque mot a sa place.
On ne peut pas dire : La rouge voiture, voiture la rouge ou rouge voiture la.

Laisser l'enfant s'entraîner quelque temps puis passer au verbe.